La construction de l’usine de Troyes avance comme prévu et sera opérationnelle en 2022

Lire l'article mis en valeur forward

Cette nouvelle usine, projetée avant la pandémie, sera complètement automatisée.

Le processus de construction de la septième usine de la Société, dans la région Sud Champagne, dans le nord de la France, progresse selon le calendrier prévu et l’un de ses entrepôts est déjà presque terminé.

Il s’agit de notre deuxième usine sur le sol français. Elle vient s’ajouter à celle que nous possédons en Nouvelle-Aquitaine, toutes deux étant installées dans des régions proches de la matière première durable que nous utilisons chez Garnica. Le bassin de la Seine et de l’Aube, où est installée la nouvelle usine, est considéré comme la région d’Europe la plus riche en peupliers.

Nous estimons que cette usine fonctionnera comme un modèle d’usine intelligente. Tout le processus de production sera complètement automatisé et les outils 4.0 utilisés permettront d’optimiser les résultats.

La nouvelle usine commencera à produire au cours de l’année 2022. Dans cette optique, le recrutement a déjà commencé dans les services de la maintenance, des forêts, des ressources humaines, de l’administration et de la gestion. Sa situation stratégique garantira l’accès à des matières premières d’origine durable, atténuant l’empreinte carbone et l’impact de nos activités sur l’environnement.

Le projet de l’usine a été lancé en 2019, mais le début des travaux a dû être retardé en raison de la pandémie. Ce retard a été mis à profit pour démarrer un projet environnemental original d’écopâturage sur les terrains qui n’allaient pas être occupés immédiatement. Cette initiative permet de nettoyer et d’entretenir les espaces verts ou difficiles d’accès à l’aide d’animaux herbivores.

< Catégories
Cela peut vous intéresser