Garnica a participé au congrès « La ciudad que queremos‎ »

Lire l'article mis en valeur forward

Un événement biennal qui favorise le débat entre l'architecture et la ville, à l'aide d'un modèle d'urbanisme durable

 

Garnica a participé et collaboré au VIe congrès d’architecture « La ciudad que queremos » (La ville que nous voulons), qui a eu lieu à Pampelune (Navarre) du 8 au 10 septembre.

Cet événement biennal est organisé par la Fundación Arquitectura y Sociedad (Fondation Architecture et Société) et favorise un débat sur l’architecture et la ville, à même de dépasser les barrières qui limitent cette discipline au seul domaine architectonique.

Au cours de l’édition de cette année, dirigée par l’architecte et sociologue José María Ezquiaga, d’éminents architectes, historiens et critiques en provenance des cinq continents ont participé et débattu des liens entre l’architecture, la sphère sociale, le développement durable et l’utilisation rationnelle des ressources matérielles et énergétiques. Parmi les présentations, il convient de souligner l’intervention de Mohan Munasinghe, prix Nobel de la paix 2007 et celle d’Anne Lacaton, prix Pritzker 2021.

À l’occasion de ces journées, le stand de Garnica a permis de présenter les produits en peuplier les plus innovants et les mieux adaptés aux différents modes de construction durable. Plus de 1 000 personnes ont participé de façon présentielle au congrès et les exposés, que l’on peut voir sur YouTube, ont enregistré 2 000 vues par jour.

Comme lors de sa participation au festival d’architecture et de design Concéntrico, le groupe Garnica soutient et encourage les initiatives visant à ouvrir un débat et réfléchir à la manière dont peuvent être créés des espaces de vie plus conviviaux dans nos environnements, ainsi qu’à l’utilisation et au développement de produits tels que les panneaux en contreplaqué de peuplier, qui favorisent des systèmes de construction plus durables.

< Catégories
Cela peut vous intéresser