Panel Information

Ce site utilise des cookies pour améliorer l'expérience des utilisateurs. Si vous continuez à naviguer, nous comprenons que vous acceptez notre Politique de Cookies.

ACEPTAR
arrow_back
share
garnicarnews

Des peupliers de Garnica dans une exposition du Palacio de Cristal de Madrid

Petrit Halilaj (Kostërrc, 1986), jeune artiste au talent prometteur ayant représenté le Kosovo à la Biennale de Venise en 2013, a transformé le Palacio de Cristal des jardins du Retiro en un nid multicolore peuplé d'oiseaux. Cette exposition, organisée par le musée Reina Sofía de Madrid, s'intitule « À un corbeau et aux ouragans qui reviennent de lieux inconnus chargés d'effluves d'humains amoureux ».

Fecha de publicación: 20/07/2020
Des peupliers de Garnica dans une exposition du Palacio de Cristal de Madrid
Cuerpo de la noticia:

Les peupliers utilisés par Halilaj dans cette performance originale, destinée à créer un espace naturel rempli de fleurs géantes, de nids et de mangeoires pour les oiseaux, ont été cédés par Garnica. Les branches ainsi données au musée Reina Sofía ont été sélectionnées et soigneusement manipulées dans le cadre d'une exploitation forestière d’« arbres de grande qualité » au mois de février. Elles proviennent d'une plantation de clone MC créée par Garnica en 2002 sur un domaine de 12 hectares situé dans la commune d'Escalona (province de Tolède), sur les rives de l'Alberche.

Les fleurs géantes et autres éléments naturels utilisés par Petrit Halilaj pour recréer son atmosphère conforment un espace ouvert cherchant à attirer les oiseaux, qui constituent un élément particulièrement récurrent dans l'œuvre de l'artiste. Métaphore de la liberté, ils représentent ce que les humains sont incapables de faire : voler et vivre sans frontières. L'œuvre d'Halilaj, fortement influencée par sa condition de réfugié, aborde des thèmes comme le chez-soi, la nation ou l'identité culturelle.

L'exposition présente également l'œuvre History of a Hug [Histoire d'un enlacement, 2020], dans laquelle un corbeau blanc anthropomorphe enlace un tronc d’arbre. L'autre composante fondamentale de l'exposition, ce sont les fleurs géantes qui ornent le Palacio de Cristal. Façonnées en toile peinte dans une structure en acier, elles sont le fruit d'un travail de collaboration avec son conjoint, Álvaro Urbano, également artiste.

Il s'agit de la première exposition individuelle consacrée à Halilaj en Espagne, et de la toute première inaugurée par le musée Reina Sofía après la pandémie qui avait obligé à en interrompre le montage.