Fireshield, l’innovation qui défie les flammes

Lire l'article mis en valeur forward

Contrairement à d’autres produits similaires, les propriétés de ce contreplaqué restent intactes lors de l’usinage ou du ponçage.

Fireshield est un contreplaqué conçu par Garnica, fabriqué en utilisant un processus innovant de traitement qui lui confère des propriétés ignifuges exceptionnelles.

Fireshield dispose de la classification B-s1-d0, indiquant que le produit présente une très haute résistance au feu, au regard de trois critères :

- Contribution au feu

- Opacité des fumées

- Chute de gouttes enflammées

 

Bien que le bois ne pourra jamais égaler un matériau non-combustible, contenant de par sa nature même du carbone, le traitement ignifuge Fireshield lui permet de passer d’une classification D-s2-d0, généralement attribuée aux bois non traités, à une classification B-s1-d0, la plus haute classification pour le bois.

Jusqu’à peu, il n’existait aucune homologation internationale au regard de la classification de la résistance au feu, mais avec la création de la directive européenne 89/106/CEE, quelques exigences essentielles et obligatoires ont été définies pour la circulation des produits au sein de l’Union européenne, les bien connues Euroclasses

 

 

Les Euroclasses aboutissent à un nouveau système de classification et de tests beaucoup plus précis et technique que celui existant jusqu’à récemment, alors basé sur une qualification rudimentaire et simpliste divisée en cinq classes seulement (M0, M1... M4). La nouvelle classification intègre la combinaison de trois paramètres (énergie, fumées et gouttes) qui, combinés entre eux, se traduisent par 40 classes différentes.

 

 7 niveaux de contribution au feu :

- A1, aucune contribution au feu, même dans le cas d’un feu très développé

- A2, aucune contribution significative au feu

- B, contribution au feu très limitée

- C, contribution au feu limitée

- D, contribution au feu acceptable

- E, haute contribution au feu

- F, aucune performance déterminée

 

En ce qui concerne l’opacité des fumées, en laissant de côté sa nature toxique*, trois classifications se distinguent :

- s1, faible opacité et vitesse de dégagement

- s2, moyenne opacité et vitesse de dégagement

- s3, forte opacité et vitesse de dégagement 

* Bien que les Eurocodes ne classent pas la toxicité des gaz, Garnica dispose du certificat NF 16101 qui s’applique aux trains, où ce paramètre est bien pris en compte, le Fireshield obtenant la classification F1, soit la meilleure possible (F1 à F4).

 

Au regard de la formation de gouttes, les produits peuvent être :

- d0, pas de production de gouttes enflammées

- d1, production de gouttes enflammées ne persistant pas plus de 10 secondes

- d2, matériau ne répondant ni au critère d0 ni au critère d1

 

Pour résumer, la classification des matériaux résultera de la combinaison des performances de chacun de ces trois critères, de sorte que la classification de Fireshield B-s1, d0 indique qu’il s’agit d’un produit ayant une contribution au feu très limitée, avec une faible émission de fumée et sans chute de gouttes ou de particules enflammées.

Fireshield répond ainsi aux dispositions du code technique du bâtiment (CTE) au regard des normes de sécurité visant à prévenir les incendies. Il s’agit donc d’un matériau particulièrement recommandé pour les établissements publics.

Le CTE, sur lequel s’appuient les architectes et les designers lors de la conception des ouvrages, exige que les revêtements disposent de la classification B-s1, d0 sur les parois et les plafonds. C’est pour cette raison que Fireshield est largement utilisé dans les revêtements de restaurants, auditoriums et autres bâtiments publics qui exigent l’utilisation de ce type de produits. 

 

Restaurant Tondeluna à Logroño (La Rioja) construit avec des produits Fireshield

< Catégories
Cela peut vous intéresser